CACES® R.482

Engins de chantier catégorie A, B1, C1, D, F, G

CACES® R.482 – Catégorie F

OBJECTIF

– Conduire et utiliser en sécurité les engins concernés, dans des conditions représentatives du travail.
– Restituer les connaissances théoriques et le savoir-faire pratique attendus lors d’un Test CACES® de la catégorie choisie, au travers d’exercices standardisés prescrits par la CNAM.

PREREQUIS

– Être âgé(e) de plus de 18 ans (ou moins sous conditions).
– Comprendre et parler la langue française.

SANCTION VISÉE

– Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES®), ou recommandation de formation complémentaire en cas d’échec à l’examen final.
– Certificat de réalisation précisant si les objectifs sont atteints ou non, ou en cours d’acquisition.

CONTACTS, MODALITES ET DELAI D’ACCES

Modalités de réservation :
Formulaire de contact sur notre site www.controleservices.fr,
– Par email à l’adresse contact@controleservices.fr,
– Par téléphone au 01.84.19.00.07.
– Sur le site www.moncompteformation.gouv.fr
– Retrouvez nos offres ICI

Délai d’accès à la formation :
– Selon places disponibles dans les sessions de formation et de tests CACES® (pouvant aller d’une disponibilité immédiate à plusieurs semaines selon la nature de la demande et la période).
– Pour les formations financées grâce au CPF du bénéficiaire, un délai de rétractation de 15 jours est à considérer.

Accessibilité aux Personnes en Situation de Handicap (PSH) :
– Nos installations sont accessibles aux PSH. En cas de besoin d’adaptation, nous consulter.
– Pour les PSH dépendant d’un employeur (hors financement CPF), celui-ci doit s’assurer de l’aptitude médicale du salarié, avant de l’envoyer en formation.

MOYENS & METHODES MOBILISEES

– Formateur d’adultes, disposant des qualifications requises en formation professionnelle pour enseigner le thème de cette formation.
– Testeur CACES® habilité, audité par notre organisme certificateur.
– Exposés théoriques et mises en situations pratiques, évaluations formatives par questionnement oral.
– Utilisation d’un ou de plusieurs engins de chantier, sur un terrain dédié disposant de tous les ateliers d’exercices prévus par la R.482.

DUREE

– Durée variable d’apprentissage de la conduite des engins : de 0 à plusieurs jours.
– 1⁄2 journée de formation théorique selon le programme défini par la CNAM.
– 1⁄2 de préparation à l’épreuve pratique CACES® des catégories choisies.
– 1 jour de Test CACES® théorique et pratique.
Si le bénéficiaire a été formé par son employeur, un justificatif de formation selon la R.482 sera demander, pour le dispenser de la journée de formation théorique et pratique.

TARIFS

Consultez nos différentes formules et nos tarifs sur notre site www.controleservices.fr.
Nous pouvons vous proposer les options « porte-engins » et « télécommande » en complément des catégories de CACES® R.482.
Nous sommes agréés par le MTES pour organiser les examens AIPR (nous consulter en cas de besoin).

PUBLIC CONCERNE

Futurs conducteurs devant apprendre la conduite des engins de chantier, ou conducteurs expérimentés devant renouveler leur CACES®.
L’employeur ne pourra délivrer l’autorisation de conduite qu’après s’être assuré de l’aptitude médicale de son salarié et après l’avoir informé des risques liés au lieu et des instructions à respecter sur le site d’utilisation.

MODALITÉS D’ÉVALUATION DES ACQUIS

– Examen CACES® composé d’une épreuve théorique de 100 questions et d’une ou plusieurs épreuves pratiques dont la durée est limitée, et comprenant des indicateurs de réussite standardisés (erreurs prévisibles, fautes éliminatoires).

VALIDATION DU TEST CACES®

Pour que le CACES® soit délivré au candidat, celui-ci doit réussir les épreuves théoriques et pratiques. Le bénéficiaire conserve pendant un an le bénéfice d’une partie de l’examen acquise (théorie ou pratique). En cas d’obtention du CACES®, une extension à d’autres catégories est possible, dans un délai d’un an suivant la date d’obtention de l’épreuve théorique.

La réussite aux épreuves théoriques nécessite l’obtention :
– D’une note moyenne minimale de 70/100 à l’ensemble du test.
– Et d’une note supérieure ou égale à la moyenne pour chacun des thèmes évalués.

La réussite aux épreuves pratiques nécessite l’obtention :
– D’une note moyenne minimale de 70/100 à l’ensemble du test.
– D’une note supérieure ou égale à la moyenne pour chacun des thèmes évalués.
– Et d’une note supérieure à zéro pour chacun des points d’évaluation du barème.

5 critères éliminatoires :
– sauter de l’engin,
– ne pas garantir la sécurité des piétons,
– circuler avec une charge en hauteur,
– réaliser une opération de levage avec un engin non équipé des dispositifs de sécurité appropriés,
– quitter l’engin sans arrêter le moteur.

PROGRAMME DE FORMATION

MODULE THÉORIQUE Connaissances générales :
– Rôles et responsabilités du conducteur et de l’employeur
– Présentation du dispositif CACES® et des recommandations
– Les différents acteurs externes et internes de la prévention des risques
– Présentation des rôles et des responsabilités des acteurs opérationnels de la sécurité : chef de manœuvre,
signaleur, et homme-trafic.

Les technologies des engins de chantier :
– Vocabulaire mécanique
– Caractéristiques générales des engins
– Présentation des différents composants, mécanismes et dispositifs de sécurité des engins de chantier
– Les différents équipements et options propres à chaque engin de chantier

Les différentes catégories de CACES® R482 associées aux différents engins de chantier :

– Les différents types d’engins de chantier (caractéristiques et particularités)
– Les différentes catégories au sein des CACES® R482

Les règles de circulation des engins de chantier :
– Les différents panneaux et marquages au sol
– Les règles de circulation sur chantier
– Les règles de circulation sur la voie publique
Les risques liés aux engins de chantier :
– Présentation et analyse des risques liés au fonctionnement de l’engin : risques mécaniques, électriques, physiques, liés à l’énergie, aux pneumatiques, d’incendie, liés au bruit, aux vibrations, aux gaz d’échappement, etc.
– Présentation et analyse des risques liés au déplacement et à la conduite de l’engin de chantier : renversement, retournement, mouvement accidentel, heurts de personnes, heurts d’engins, manque de visibilité, perte de contrôle, écrasement, chute de l’engin, effondrement de terrain, projection de matériaux, risques liés à l’environnement, risques liés aux différentes opérations et manœuvres, etc.

L’exploitation au quotidien des engins de chantier :
– Les dispositifs de sécurité (ceinture, autre dispositif de retenue)
– Les réglages du siège
– Les règles liées au transport et à l’élévation des personnes
– Les réflexes en cas de panne ou incident
– Le port des EPI adapté aux risques
– Présentation de la notice du constructeur
– Les consignes normalisées et les pictogrammes
– Les gestes et signaux de commandement
– Rappel des règles élémentaires de conduite (usage de stupéfiants, d’alcool, de téléphone portable, etc.)

MODULE PRATIQUE
Prise de poste et vérification
– Utilisation des documents suivants : notice d’instructions (règles d’utilisation, restrictions d’emploi…) et rap- port de vérification périodique (validité, observations, restrictions d’usage…),
– Vérification visuelle de l’état de l’engin et de son équipement afin de déceler les anomalies et d’en informer son responsable hiérarchique,
– Contrôle de la propreté de l’espace cabine,
– Vérification du fonctionnement du siège, réglage approprié,
– Contrôle de la visibilité depuis le poste de conduite,
– Vérification du bon fonctionnement des dispositifs de sécurité (freinage, éclairage, maintien au poste de con-
duite, avertisseur sonore, dispositifs de signalisation sonores ou lumineux…),
– Mise en route du moteur, interprétation des indications du tableau de bord dont la fonction « test » à la mise
sous tension, respect du temps de chauffe (moteur, transmission et équipements),
– Vérification des niveaux et réalisation des appoints journaliers,
– Localisation de l’issue de secours et conditions de sa mise en œuvre,
– Présence d’un extincteur en cabine.

Conduite et manœuvres
– Monter et descendre en sécurité de l’engin et connaitre la règle des 3 appuis,
– Circuler en marche avant et arrière, en ligne droite et en courbe, à vide ou en charge
– Adapter sa vitesse en fonction de la charge, de la nature du sol et du trajet à effectuer,
– Dans la zone d’évolution, identifier les sources potentielles de risques liés à la circulation et à la stabilité de l’engin, et choisir un parcours adapté,
– Stationner et arrêter l’engin en sécurité,
– Suivant la catégorie d’engins concernée, réaliser les opérations de base

Fin de poste – Opérations d’entretien quotidien – Maintenance
– Stationner l’engin hors d’une zone à risques, sur terrain plat,
– Positionner les équipements (lame, godet…) en sécurité,
– Mettre en œuvre le frein de parking et les sécurités adaptées (leviers au point mort…), arrêter le moteur,
consigner,
– Effectuer les opérations d’entretien journalier (nettoyage des parties vitrées, des rétroviseurs, du poste de
conduite…),
– Rendre compte des anomalies et dysfonctionnements,
– Savoir effectuer un calage approprié aux opérations d’entretien courantes.
Conduite au moyen d’une télécommande (en option)
– Énumérer les risques liés à l’utilisation de la télécommande (déplacement, manipulation…),
– Vérifier les équipements de transmission
– Savoir utiliser les commandes appropriées quelle que soit la position de l’engin (repérage dans l’espace,
inversion du sens de manœuvre…),
– Se positionner pour avoir la meilleure vision de la manœuvre et de son environnement, tout en étant hors de
la zone de risque,
– Savoir exécuter en sécurité et avec souplesse tous les mouvements que peut effectuer l’engin de chantier :
déplacements, mise en œuvre des équipements…

Chargement / déchargement sur porte-engins (en option pour certaines catégories)
– Vérifier l’adéquation du porte-engins au matériel à charger,
– S’assurer que le porte-engins est sur une surface plane et stabilisée, et procéder aux vérifications nécessaires
relatives au porte-engins et à son environnement,
– Effectuer le chargement de l’engin en sécurité,
– Vérifier la hauteur de l’engin et de l’attelage,
– Identifier les points d’arrimage sur l’engin, indiquer dans quel document se trouvent les indications relatives
à la méthode d’arrimage de l’engin et les consulter,
– Effectuer le déchargement de l’engin.

VOUS AVEZ UN BESOIN ? DES QUESTIONS ?

N’HÉSITEZ PAS À NOUS CONTACTER

Toutes nos formations AIPR CACES® R.482

Engins de chantier catégorie A, B1, C1, D, F, G